arrow back
retour 

Devenir
Surfacing Artist

Le surfacing artist intervient dans les phases finales de production. C’est lui qui crée les textures et couleurs définitives des personnages, accessoires ou environnements imaginés dans un projet d’animation 3D.

Parole de pro

Les étudiants de l’ESMA font partie des profils qui nous intéressent. C’est une école qui a  sa place depuis une dizaine d’années parmi les meilleures écoles françaises.

Sébastien Chort
CG Supervisor, Blur

Parole de pro

Les films de l’ESMA ont un gros niveau technique. Toujours de belles surprises, avec des lignes éditiorales différentes : on va du simple cartoon millimétre jusqu’à de l’hyper réalisme.

Florian Landouzy
Co-fondateur et Responsable de l’Animation, Supamonks

Sébastien Chort CG Supervisor, Blur
Florian Landouzy Co-fondateur et Responsable de l'Animation, Supamonks

LES MISSIONS DU SURFACING ARTIST

Le surfacing artist est souvent comparé à un peintre numérique. Il intervient après les étapes de modélisation et d’éclairage 3D. Il doit donc posséder de bonnes connaissances dans ces deux départements, avec lesquels il travaille en étroite collaboration.

Il est en charge du surfaçage, ce qui signifie que c’est lui qui définit les matériaux, textures et couleurs qui vont recouvrir un volume modélisé au préalable en 3D.

Le surfacing artist doit également satisfaire la vision du chef de projet ou du réalisateur et développer sa créativité en fonction d’une direction artistique donnée, spécifique à chaque projet.

Le processus de surfaçing nécessite l’utilisation de procédés techniques complexes et exigeants. C’est pourquoi ce métier induit une parfaite maîtrise de plusieurs logiciels d’imagerie de synthèse.

COMPÉTENCES ET QUALITÉS requises DU SURFACING ARTIST

Pour exercer le métier de surfacing artist, il faut maîtriser des logiciels tels que Body Paint, Maya, Mudbox, Renderman, Photoshop, Zbrush etc… Ces compétences techniques peuvent s’acquérir en suivant une formation spécialisée telles que celles dispensées par l’ESMA.

Véritable artiste numérique, il doit faire preuve d’imagination et de créativité et avoir un sens aiguisé du détail. Il doit avoir conscience de l’échelle, de la composition, des formes et être à même de s’adapter à différents styles visuels en fonction de la demande.

Enfin il doit posséder une propension au travail d’équipe et être capable d’évoluer sous pression afin de respecter les délais exigés. Il collabore souvent avec les artistes de l’éclairage et des ombres ainsi que ceux qui sont en charge du développement visuel pour créer des gammes de textures et de styles adaptés à chaque projet. Le relationnel est donc très important pour la réussite globale d’un film d’animation.

Compétences techniques poussées, sens de l’organisation, capacité à résoudre les problèmes et bonne gestion du temps sont des qualités requises pour accéder à cette spécialité.

POSSIBILITÉS D’ÉVOLUTION ET CARRIÈRE professionnelle

Ce sont des profils recherchés, car l’accession à ce métier demande de grandes connaissances techniques, artistiques et relationnelles.

Si certains sont appelés sur des projets spécifiques par des studios indépendants, la plupart sont employés à temps plein dans des studios d’animation.

Les surfacing artists qui se démarquent, peuvent après une certaine expérience prétendre à exercer des postes d’encadrant avec plus de responsabilités tel que superviseur des effets visuels.