arrow back
retour 

Devenir
Réalisateur / Chef de Projet 3D

Dans le cadre d’une production 3D, le réalisateur 3D (également connu sous le nom de chef de projet 3D) est LA personne au cœur du projet. À la fois artiste, technicien et pilote, il suit les diverses étapes du projet, de sa réflexion à sa conception, dont il maîtrise parfaitement les subtilités.

PAROLE DE PRO

Ce que j’adore c’est l’ambiance de camaraderie qu’il y a, ça se ressent beaucoup dans les films. Chez Illumination MacGuff, on essaye de recréer un cocon, pour que les gens se sentent bien. Et quand on les voit tous ensemble, après avoir fait des films comme ça, c’est magnifique. Tu as envie de prendre un groupe pour faire un film.

Jean-Jacques Benhamou
Producteur, Illumination MacGuff

Parole de pro

Les étudiants de l’ESMA font partie des profils qui nous intéressent. C’est une école qui a  sa place depuis une dizaine d’années parmi les meilleures écoles françaises.

Sébastien Chort
CG Supervisor, Blur

PAROLE DE PRO

Pour mieux se préparer au monde professionnel, les étudiants de l’ESMA apprennent l’importance du travail en équipe. Ils travaillent avec des professeurs passionnés et expérimentés pour produire des films d’animation ambitieux!

Jason Figliozzi
Animator, Disney Animation

Jean-Jacques Benhamou Producteur, Illumination MacGuff
Sébastien Chort CG Supervisor, Blur
Jason Figliozzi Animator, Disney Animation

LES MISSIONS DE RÉALISATEUR 3D

Véritable chef d’orchestre, le réalisateur 3D est le référent principal d’un projet. En relation directe avec la production, il choisit ses équipes (storyboarder, character designer, animateurs 3D ou encore superviseur d’effets spéciaux…), qui collaborent sous sa direction. C’est le référent principal d’un projet.

Il intervient en pré-production, en production et en post-production. En amont du projet, il peaufine le scénario, rassemble et briefe les différents intervenants afin de leur transmettre ses intentions, et les orientations qu’il a définies dans les moindres détails (personnages, décor, lumière, angles de prise de vue…).

Lors de la réalisation à proprement parler, le chef de projet 3D suivra de près chaque interlocuteur, artistique et technique, qu’il orientera au fur et à mesure de l’évolution du projet.

Enfin, il accompagnera le montage et l’étalonnage, précieux dans le rendu final du projet, lors de l’étape finale de post-production.

SON SAVOIR-FAIRE, SES COMPÉTENCES

Polyvalent, manager dans l’âme et doté d’un très bon sens de l’organisation, le chef de projet 3D est soumis à des impératifs de temps, de budget et de qualité.

Sa forte personnalité et toute l’étendue de ses connaissances lui donnent les armes nécessaires pour réussir.
Du fait de son rôle d’interface, la fonction de chef de projet 3D implique une bonne connaissance (ou du moins compréhension) des différents corps de métier avec lesquels il travaille. Il doit donc être à l’aise avec le travail en équipe. Bon gestionnaire, il est rigoureux et organisé.

Pour faire face à l’urgence et aux imprévus qui peuvent survenir dans son domaine, il doit réagir vite et résister au stress. Au total, il doit faire preuve d’autorité mais aussi de psychologie. Une main de fer dans un gant de velours !

CARRIÈRE, POSSIBILITÉS ÉVOLUTION

Le chef de projet 3D n’a pas immédiatement la charge d’un produit au sortir de l’école, notamment dans le film d’animation : le métier s’apprend aussi par expérience et par échelons.

Dès lors, souvent réservé à des cadres confirmés, le poste de chef de projet est relativement rémunérateur : entre 40 000 et 80 000 euros annuels environ (2 800 € brut par mois pour un chef de projet, réalisateur 3D débutant salarié).

Le chef de projet peut travailler au sein de nombreuses entreprises : production, multimédia, communication… Il peut également exercer à son compte et intervenir sur commande.

Au fil du temps, il peut évoluer vers le cinéma “classique”, la télévision ou la publicité comme salarié ou indépendant. Dans ce métier, il faut savoir saisir les opportunités et rebondir à bon escient !